La répartition forfaitaire des préjudices professionnels au titre de la faute inexcusable ne viole pas le droit communautaire

Par un arrêt en date du 8 Juillet 2021, la 2ème chambre civile de la Cour de Cassation a jugé que le régime d’indemnisation forfaitaire venant indemniser le préjudice professionnel d’une victime d’une faute inexcusable ne violait pas les textes européens sur le droit du travail. Cette décision décevante rappelle que les victimes ne sont… Poursuivre la lecture La répartition forfaitaire des préjudices professionnels au titre de la faute inexcusable ne viole pas le droit communautaire

Sur les obligations du médecin conseil de compagnies d’assurances

Trop souvent dans le cadre d’expertises amiables, le médecin conseil de la compagnie d’assurances qui reçoit la victime refuse de transmettre sa note technique à la victime. Cela place la victime dans une position de précarité puisqu’elle ne sait pas quelles sont les conclusions retenues par le médecin expert et qu’elle n’est donc pas en… Poursuivre la lecture Sur les obligations du médecin conseil de compagnies d’assurances

Application de la Loi BADINTER

1-Application de la Loi BADINTER et régimes d’exception : « la notion de voie ouverte à la circulation » La loi du 5 juillet 1985 s’applique dès lors qu’est impliqué un véhicule terrestre à moteur, ladite loi ayant un caractère exclusif d’application de tout autre régime de responsabilité (récemment rappelé Civ. 2e, 5 juillet 2018, n°17-19.738). Toutefois, elle rentre… Poursuivre la lecture Application de la Loi BADINTER

De l’aide humaine spécialisée à l’aide humaine ponctuelle

La Cour de Cassation a eu l’occasion de rappeler que si l’aide humaine nécessaire à la victime atteint d’un handicap lourd devait être spécialisée pour respecter sa dignité et son autonomie pour certains actes essentiels de la vie, la notion de de tierce personne ne saurait correspondre à une définition aussi restrictive (Civ. 2ème ,… Poursuivre la lecture De l’aide humaine spécialisée à l’aide humaine ponctuelle

Les conditions nécessaires à la prise en charge d’un logement adapté pour la victime

Il est de jurisprudence ancienne et constante certaines situations doivent amener l’assureur tiers responsable à prendre en charge le coût d’acquisition d’un logement adapté pour la victime (Civ. 2 , 11/06/2009, n°08-11.127). Cette jurisprudence importante rappelait qu’en sus des aménagements du domicile, il convenait de prendre en charge la construction d’une extension de la maison… Poursuivre la lecture Les conditions nécessaires à la prise en charge d’un logement adapté pour la victime

Les contours de l’incidence professionnelle définis par la cour de cassation

La nomenclature Dintilhac précise que l’incidence professionnelle « a pour objet d’indemniser non la perte de revenus liée à l’invalidité permanente de la victime, mais les incidences périphériques du dommage touchant à la sphère professionnelle comme le préjudice subi par la victime en raison de sa dévalorisation sur le marché du travail, de sa perte d’une… Poursuivre la lecture Les contours de l’incidence professionnelle définis par la cour de cassation

COVID-19 : Reprise des expertises médicales

Préconisations quant à la reprise des expertises médicales Par un communiqué en date du 24 avril 2020, l’ANAMEVA (Association Nationale des Médecins-conseils de Victimes d’Accident), confortée par un communiqué du Conseil National de l’Ordre des Médecins en date du 17 Mars 2020, se déclarant « favorable à la reprise des expertises médicales », a précisé l’importance de la reprise de… Poursuivre la lecture COVID-19 : Reprise des expertises médicales