Cabinet Chambolle Avocats Bordeaux
MenuMenu Cabinet Chambolle Avocats Bordeaux

GRAND HANDICAP

Tierce personne


« Les besoins en tierce personne sont objectivables pour un individu donné, dans son environnement, à un moment donné de sa vie, sans justificatif d’emploi d’une tierce personne, sans réduction de l’évaluation en raison d’une aide familiale ou bénévole. » (Madame Yvonne LAMBERT FAIVRE, professeur à l’université Jean Moulin Lyon III)

Ce poste de préjudice est certainement l’un des plus importants mais très souvent sous-évalué par les médecins conseils des compagnies puisqu’il représente un coût considérable pour l’assureur régleur.

Les besoins en tierce personne doivent être prévus et financés dès le retour à domicile pour permettre à la victime de retrouver son autonomie. Cette assistance tierce personne doit permettre à la victime et sa famille d’être aidées au quotidien pour :

― Une aide aux actes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage….),

― Les activités domestiques (ménage, courses, préparation des repas…..),

― Les déplacements,

― L’aide à la stimulation et au maintien du lien social (sorties, activités de loisirs….),

― Une surveillance afin d’apporter une sécurité à la victime,

Il convient d’avoir une analyse très concrète du mode de vie du blessé (habitat, entourage, éloignement ou proximité des lieus médicaux et sociaux…)

Pour cette évaluation du besoin en aide humaine, le cabinet mettra en place tout un réseau d’experts que sont les ergothérapeutes, médecins de recours de victimes, mais également l’entourage familial et l’avis de médecins rééducateurs ou neuropsychologues qui permettront d’expliquer les véritables difficultés que peut rencontrer la victime dans sa vie quotidienne.

Cette évaluation doit tenir compte des besoins médicaux et des actes de la vie courante mais également des garanties de dignité, de sécurité et de liberté du blessé.

La détermination des besoins en tierce personne est le résultat d’un travail conjoint entre l’expert médical, seul habilité à évaluer les capacités et performances du blessé , et l’avocat spécialisé seul habilité à déterminer le contenu de la réparation intégrale en termes de restitution dans un mode de vie aussi proche que possible de celui antérieur à l’accident. Il est primordial aujourd’hui d’obtenir une indemnisation correspondante à la réalité économique et permettant à la victime de faire face au coût réel de l’emploi d’une tierce personne. L’indemnisation doit donc être chiffrée au regard des taux horaire pratiqués par les associations d’aide à la personne.

Nous nous battons au quotidien pour permettre à la victime, par le biais d’un capital ou d’une rente, de faire appel à une assistance tierce personne à hauteur de ses besoins, de choisir son projet de vie sans avoir de comptes à rendre à l’assureur.

CONSULTEZ-NOUS
Cabinet Chambolle Avocats Bordeaux

Avocats spécialisés dans la réparation du préjudice
et impliqués dans l’aide aux victimes.

BORDEAUX
25 rue du Temple 33000 Bordeaux
T. 05 56 44 32 66 - F. 05 56 81 09 29

ANGLET
3, avenue Armand Toulet
Immeuble le Capitole 64600 Anglet

T. 05 59 15 50 94